Article n° 5032 | Edition n° 98 | 2019

Blessures sportives ou rhumatismes: l’importance du traitement topique de la douleur

L’usage médical externe des préparations à la consoude a été scientifiquement prouvé en termes d’efficacité et de sécurité.

Rhumatismes, douleurs musculaires, articulaires ou nerveuses – le traitement topique de la douleur peut soulager toutes ces blessures.

Avantages du traitement topique de la douleur

La prise sur le long terme d’AINS peut provoquer des effets secondaires au niveau gastro-intestinal, cardiaque et rénal, sans oublier le risque de confusion avec d’autres médicaments. L’avantage de la prise topique plutôt qu’orale est sa
bonne tolérance alliée à une bonne efficacité. En outre, avec la thérapie topique (gels, pommades, crèmes, pansements ou sprays), une concentration élevée de matières actives parvient directement aux endroits douloureux.
En automédication, on recommande des AINS tels que le diclofénac resp. l’ibuprofène ou les préparations à base de plantes comme la consoude ou l’arnica.

Il est intéressant de constater que des études attestent d’une efficacité comparable entre une pommade à la consoude et le gel diclofénac. Les préparations à base de consoude sont très bien tolérées et peuvent également être indiquées pour les enfants de moins de 12 ans. L’avantage de la préparation végétale à la consoude réside dans sa possibilité d’utilisation quasi illimitée, elle est donc idéale pour soulager les douleurs chroniques.
L’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) recommande la consoude en usage externe pour les douleurs et les gonflements des muscles et des articulations : arthrose, douleurs dorsales aiguës, déchirures musculaires, contusions, entorses, tennis-elbow (épicondylite), tendinites et inflammations articulaires. Des études cliniques confirment son efficacité lors de douleurs musculaires et articulaires, de contusions, de déchirures et d’entorses.

Référence:
Predel HG, Giannetti B, Koll R, Bulitta M, Staiger C. Efficacy of a Comfrey root extract ointment in comparison to a Diclofenac gel in the treatment of ankle distortions: results of an observer-blind, randomized, multicenter study. Phytomedicine 2005; 12: 707 – 714.

Document PDF

Publicité

---------------------------------------------------------------------


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept